© 2015, Josse Goffin, Regard à gauche

Editorial

Marie-Ange Bernard
Myriam Watthee-Delmotte

Texte

on entend la voix
de celle qui est venue dans la douceur d’écouter
Marc Dugardin


La francophonie ne vit pas en vase clos mais en dialogue : une langue et une culture, comme tous les organismes vivants, se déploient par le contact avec d’autres. Ce numéro de la revue aborde les dialogues interlinguistiques dans lesquels la francophonie est engagée.

Sur le plan littéraire, certains auteurs engagent le pari d’écrire à plusieurs, de faire se côtoyer deux langues dans un seul livre ou de proposer d’emblée le texte et sa traduction. Et il faut mettre en lumière le travail des traducteurs qui exercent la fonction fondamentale, et trop méconnue encore, de passeur.

Sur le plan linguistique, la francophonie est riche de sa diversité, qui tient aux variations linguistiques qui témoignent des métissages dans lesquels se déploie sa créativité. La saveur des variations de la langue française parlée de par le monde tient aux dialogues entretenus avec les idiomes qui se côtoient dans un même espace et avec ceux qui se parlent dans les territoires limitrophes.
On peut observer les enrichissements lexicaux et syntaxiques nés de ces rapprochements.

La vie des lettres francophones passe aussi les frontières du livre : désormais, la rubrique « La littérature sort de la page » témoignera de ces lieux divers (écrans, ondes sonores, murs de nos villes, etc.) que la littérature investit et où elle se redéfinit.



© Marie-Ange Bernard & Myriam Watthee-Delmotte, 2015


Metadata

Auteurs
Marie-Ange Bernard
Myriam Watthee-Delmotte
Sujet
Présentation du n° 4-2015 revue Francophonie vivante
Genre
Editorial
Langue
Français
Relation
Revue Francophonie vivante 4-2015
Droits
© M.-A. Bernard, M. Watthee Delmotte, 2015