Cahiers internationaux de symbolisme

Articles publiés dans les Cahiers internationaux de symbolisme :

Les auteur.e.s soumettent par voie électronique des articles répondant à l’appel thématique annuel de la revue.
Une section "Varia" est également prévue pour les sujets de qualité qui s’éloigneraient du thème prévu.

Les articles soumis à la rédaction des Cahiers internationaux de symbolisme (environ 40.000 caractères, espaces inclus) sont reçus, depuis 2008, par Catherine Gravet qui assure l’envoi du manuscrit, sous forme anonyme, à au moins deux experts du domaine pour relecture et approbation.

Trois cas de figure sont envisageables : le manuscrit est publiable tel quel, le manuscrit est publiable à condition d’être corrigé ou modifié selon les recommandations du comité scientifique, le manuscrit est impubliable.

Bien que la multidisciplinarité des Cahiers internationaux de symbolisme entraîne souvent le recours à des experts externes et donc des supplémentaires, le comité s’engage, dans la mesure du possible, à fournir une réponse aux auteur.e.s un mois après la soumission, par voie électronique.

Le comité scientifique de base est composé de :

- Damien Darcis, Université de Liège-Université de Mons,
- Serge Deruette, Université de Mons,
- Paul Dirkx, Université de Lorraine,
- Pierre Gillis, Université de Mons,
- Catherine Gravet, Université de Mons,
- Pierre Masson, Université de Nantes,
- Katherine Rondou, Université libre de Bruxelles – Haute École Condorcet,
- Pierre Somville, Université de Liège,
- Marcel Voisin, Université libre de Bruxelles,

                                                                               *


Historique et actualité de la revue

Les Cahiers internationaux de symbolisme sont publiés par le Ciéphum, Centre Interdisciplinaire d'Études Philosophiques de l'Université de Mons.
Le siège se trouve à la Bibliothèque centrale de l'Université de Mons / Belgique. 
C'est en 1962 que Moïse Engelson et Claire Lejeune ont créé les Cahiers internationaux de symbolisme, à Genève.

Parmi les membres fondateurs, on trouve Gaston Bachelard, Mircea Eliade, Georges Poulet, Paul Ricœur...
Ils se proposaient d'étudier le symbole en tant que problème interdisciplinaire, d'élucider la nature de ses relations avec les sciences exactes, les sciences humaines, la tradition, l'art, les religions.

Fondé en 1971, le Ciéphum promeut la recherche interdisciplinaire sous toutes ses formes dans les domaines de la philosophie, des sciences et de la littérature. Il organise séminaires et des colloques. Il entretient avec les centres similaires belges et étrangers des relations effectives.


La revue Cahiers internationaux de symbolisme jouit de la collaboration de nombreuses universités internationales.

Un volume triple est consacré annuellement à une thématique donnée : «Métaphore» en 2010, «Pouvoirs» en 2012, "Monstres" en 2014, "Patrimoines" en 2015 et "Genre" en 2016.
Ou des articles issus de colloques comme «Penser librement sous la censure» en 2011 et "Traducteurs et traductrices belges, portraits réunis" en 2013.

Depuis 2009, Pierre Gillis en assure la présidence et Catherine Gravet, le secrétariat éditorial.


Contact :

Secrétariat éditorial Catherine Gravet : 

 

Cahiers internationaux de symbolisme

Rue Marguerite Bervoets 2
7000 Mons


portail.umons.ac.be/fr/universite/partenaires/ciephum/Pages/default.aspx