© 2015, Josse Goffin, Regard à gauche

La grimace

 Mahrou Manoutchehri Far

Texte

Depuis une semaine, les copines du quartier ne parlent
que de ça.
Leurs grands frères leur ont raconté:
Qu'un grand monsieur moustachu avec sa petite moto
jaune vient devant la gare.
Qu'il est terrible.
Qu'il fait des grimaces.
Qu'il fume et danse et crie et rit en montrant ses dents.
Je veux voir ça, elles ont peur.
Je veux voir ça, mon frère n'a pas le temps.
Un coup d'œil aux alentours.
Mon vélo rouge et moi, nous partons voir de près et
déjà un attroupement devant
C'est vrai, il a l'air terrifiant.
Hurle et bouge, pique des cigarettes des passants, se
met debout sur la moto en klaxonnant sans arrêt, et
bouge et hurle et danse.
Ses sourcils et ses yeux ont d'un coup l'air si étonnés.
Puis il se roule par terre se met debout et recommence.
Tout le monde regarde un pas en arrière.
Moi, je ris.
Il se tourne et vient vers moi.
Je reste ou je pars ?
Je reste.
On se regarde.
On se fait des grimaces.
Puis on se salue et on recommence.
Tout le monde rit un pas en avant.
Le monsieur avec son chapeau est très content.
Le soir, je raconte tout.
J'articule et mime.
Trop bien.
Mon frère inquiet:
Et mes copains ?
Maman inquiète:
Plus de vélo pendant une semaine.



Metadata

Auteurs
 Mahrou Manoutchehri Far
Genre
Poésie
Langue
Français
Droits
Mahrou Manoutchehri Far