© 2015, Josse Goffin, Regard à gauche

Sondje z-î

Albin Dasnoy

Texte

A mon fils

Come èl pètit pouyan, un djoûr, kite la covrèsse,
Twa ossu, un bê djoûr, tè kitrès pére èt mére,
Tè lès lêrès tot seû, avu leû grande tristèsse
T’ a vèrès dins la vîe k’ èst bin sovint amére.

Nos-ôtes, tès chêrs parints, dj’ t’ an todi tant êmè
Kè dj’ ans do mô d’ nos figurè, nosse chêr Pètit,
K’ un djoûr, djè srans tot seû èt k’ djè t’ wêtrans ‘nn-alè,
Èl bon Dië sé dû, put-ète byin lon dèd ci !

An-z-asté tos lès deûs eûreûs dè t’ vèy crèschi
Mês anut’, a sondjant kè tot ça arivrè,
Djè dinrî tot ç’ kè dj’ ans po k’ tè seûches co tot ptit

Al dicôce, a leû fésse èt co ô novèl an,
Tè vinrès lès êdè a suportè leû vièyèsse :
Wête dè rèvnu avu ta fame èt tès afants
Po lès rabrèssè èt l’zî apwate un poû d’ tindrèsse.

Èt rtardè un poû l’ djoûr kè tè dvrès nos kitè.

Nu vas ni portant crwâre kè dj’ t’ a voûrans po ça
Puskè nos-ôtes, dins l’ timps, djè ‘nn-ans byin fêt ostant
Portant, n’ rouvîe jamês, cand ça arivrè la,
Èt kè t’ srè vouy dèd ci, k’ tès parints soufèrrant.

Dû kè t’ seûche, n’ rouvîe ni ç’ kè t’ ant todi apris :
Dèmëre po tot l’ monde, èn-ome honête èt drwat.
Èt come ça, tos lès coûps k’ tè rvinrès o payis,
N’ î arè jamês pèrsone ki t’ mostërrè do dwat.


Albin Dasnoy * 1927-2016
(en wallon de Juseret)

Malêjis mots
covrèsse : poule couveuse
crèschi : grandir
dû : où
pouyan : poussin
wêtè : regarder

* Albin Dasnoy est décédé ce 8 mai 2016 et fut enterré à Sibret. Il était né à Molinfaing (Neufchâteau) en 1927. Il a fait carrière dans l’administration des Douanes et fut longtemps domicilié à Bastogne. C’est à Juseret qu’Albin Dasnoy a passé sa jeunesse, et c’est tout naturellement dans le wallon de ce village qu’il s’exprimait. Il était l’arrière-petit-neveu d’un certain Jean-Baptiste Dasnoy qui, en 1856, publiait à Neufchâteau le Dictionnaire wallon-français à l’usage des habitants de la province de Luxembourg et des contrées voisines (une réédition fut réalisée en 1981).

La vocation dialectale de notre auteur s’est révélée en 1975 avec la parution de son premier texte dans la revue Le Luxembourg dialectal. Il fut suivi de bien d’autres et traduit sa motivation par ce témoignage :
      « J’estime que nous, les aînés, qui avons encore profité de l’avantage d’être éduqués par nos parents dans le parler de notre village, nous devons, par tous les moyens à notre portée, le transmettre à nos successeurs ».

Ces textes ont paru dans les tomes 1, 2, 3 des recueils « Causans walon », édités sous l’égide de l’Abbé Mouzon, par le Cercle Terre de Neufchâteau (tome 1 : 1977, tome 2 : 1979, tome 3 : 2003). Ils parurent également dans des revues et journaux : Le Luxembourg dialectal (1975-1992), L’Avenir du Luxembourg : Quand djè n’ saîs rin djè m’ tâs (1976-2001).

Les recueils « Causans walon » sont encore disponibles au CIDWEL, à la librairie Oxygène – Guy Pierrard, rue Saint-Roch, 26 à 6840 Neufchâteau, T +32 (0) 61 271512

Metadata

Auteurs
Albin Dasnoy
Langue
Wallon ( de Juseret )
Relation
Revue SingulierS 2-2016
Droits
© Ayant droits Albin Dasnoy, 2016